Je m'identifie

Je m'abonne

N°155

Actuellement en Kiosque !

Je m'abonne

Rencontre avec Guillaume Deglise directeur général de Vinexpo

29/03/2017

Guillaume Deglise

A quelques mois du salon, comment se présente Vinexpo Bordeaux 2017 ?
Le salon se déroulera sur 4 jours, un format qui sera plus intense. Aujourd’hui il faut aller vite et à l’essentiel. C’est dans cette perspective que nous renforçons nos initiatives en faveur de la filière. Les « One to Wine Meetings », dont l’efficacité a été saluée par les exposants de Vinexpo Bordeaux 2015 et Vinexpo Hong Kong 2016, seront renouvelés. Ce service organise, directement sur les stands, des rendez-vous d’affaires ciblés et suivis entre les exposants et les visiteurs enregistrés. C’est rapide, efficace et gratuit.
Parallèlement Vinexpo met en place un programme « Hosted Buyers » à grande échelle en invitant à Bordeaux 200 nouveaux acheteurs internationaux, représentatifs d’une distribution en pleine évolution. L’objectif est d’assurer la présence des acteurs-clés de l’e-commerce, du travel retail, de la grande distribution ou encore de l’hôtellerie. Ces acheteurs seront amenés à participer aux « One to Wine Meetings » et assurer 4 à 6 rendez-vous par jour, en fonction de leurs cibles.

L’accent est ouvertement mis sur le business. La marque de fabrique de Vinexpo face à la concurrence ?
Vinexpo est le seul salon indépendant, dédié à l’univers du vin et spiritueux, qui opère depuis plus de 30 ans dans l’expertise du B2B. Cette antériorité lui confère une connaissance des marchés mais aussi lui a permis de nouer des relations privilégiées avec les acteurs majeurs de la distribution mondiale. Vinexpo a toujours été orienté Business : c’est à Vinexpo que se négocient des joint-ventures, c’est à Vinexpo que l’on présente ses nouveaux produits, c’est à Vinexpo que sont présents les experts et plus de 1000 journalistes, parce que cet événement mondial est LE rendez-vous de la filière.

Des nouveautés et des moments phares pour cette nouvelle édition ?
Vinexpo proposera pour la première fois un espace entièrement dédié aux vins biologiques et biodynamiques. Cette nouvelle entité baptisée WOW! (World of Organic Wines!) accueillera 200 producteurs.
Deux conférences seront organisées directement par Vinexpo. La première, sur le changement climatique, est réalisée en partenariat avec le Wine Spectator. La seconde traitera du « Marché des vins et spiritueux post Brexit ».
La soirée officielle Vinexpo, The Blend, se déroulera cette année au Palais de la Bourse, au cœur du centre historique de la ville, de 19h30 à 1h00 mardi 20 juin. Idéal pour développer son réseau professionnel dans une ambiance conviviale et décontractée, The Blend est réservé aux participants du salon qui se retrouveront autour d’une sélection originale de vin, champagne, cognac et spiritueux.

Pourquoi avoir invité l’Espagne cette année ?
Acteur majeur de la production mondiale de vin, son vignoble est le troisième exportateur de vins dans le monde, avec la plus grande superficie viticole mondiale.
Grâce à la modernisation du style des vins, au packaging sobre et attractif, à l’excellent rapport qualité-prix et à son dynamisme commercial, l’Espagne rayonne sur les marchés internationaux. Les principaux cépages espagnols tels que le Tempranillo, cépage roi de Castilla-La Mancha et également cépage majeur dans la Rioja, l’Airen, cépage blanc exclusif de Castilla-La Mancha, l’Albariño de Galice, le Grenache, le Cariñena de Catalogne ou encore le Palomino pour l’élaboration du Xeres sont des véritables références.

Quels avantages offre le nouvel espace bio, WoW!, pour les exposants et pour les visiteurs ?
L’espace WOW! permettra aux acheteurs en quête de vins bios de cibler directement les producteurs qui les intéressent. Au-delà de la dégustation cet espace permettra des échanges et une réflexion éthique, authentique, humaine et conviviale. WOW! est un rendez-vous créé pour les artisans vignerons et leurs clients.

Quelles sont les tendances de marché et de consommation que vous sentez émerger ?
Sur de nombreux marchés, il y a une vraie tendance de consommer moins, mais mieux, le mot clé est la Premiumisation.
La croissance de la consommation de vins effervescents ne faiblit pas, sur l’ensemble des marché, y compris la Chine où c’est une vraie nouveauté.
Dans cette même idée les consommateurs ont envie de consommer des produits authentiques, les bios ne sont plus une tendance mais une réalité du marché.
Les vins à faible teneur en alcool séduisent également une population de plus en plus soucieuse de sa santé, notamment parmi les jeunes.

Propos recueillis par Sylvia van der Velden