Je m'identifie

Je m'abonne

N°157

Actuellement en Kiosque !

Je m'abonne

Le Château de Pommard se lance dans la biodynamie

04/01/2017

Chargé d’histoire, le Château de Pommard, qui témoigne depuis 300 ans d’un passé fascinant, n’a nul besoin d’être présenté aux amateurs de vins de Bourgogne. Toute l’expression de sa richesse réside au cœur du domaine — dans le terroir du Clos Marey-Monge — qui avait obtenu le statut de Première cuvée attribué par Jules Lavalle dans la classification officielle du Comité de Viticulture de Beaune, en 1855.
 

La philosophie du vigneron

Vigneron passionné et intuitif, Emmanuel Sala est responsable de toute la production viticole du domaine depuis 2007. Depuis qu’il a pris ses fonctions, le domaine a produit les plus grands vins de toute son histoire. Pendant toute cette période, le vinificateur est resté fidèle à sa philosophie : « Sublimer le millésime, rester à l’écoute de la nature et ne jamais perturber l’équilibre naturel ». Cette philosophie simple et efficace (alliée à une technique qui lui est propre : l’assemblage de cinq cuvées) vient enrichir le climat du château et contribue à produire des vins complexes et élégants.

Un héritage qui perdure à travers le Clos Marey-Monge

En mai 2016, le Château de Pommard a repris le nom historique de son Clos : Clos Marey-Monge. Une appellation reconnue dans la toute la Bourgogne pour ses terroirs de grande qualité et un site que les amoureux de la Bourgogne ne cessent d’admirer depuis des siècles. Restaurer ce titre pres­tigieux est une marque de profond respect pour les valeurs de la région, cela traduit « une démarche qui s’inscrit dans les traditions régionales tout en privilégiant une volonté de modernité », souligne Michael Baum, propriétaire. « En rendant aujourd’hui hommage à l’héritage de ce magnifique paysage, nous avons espoir de maintenir le Château ouvert encore pendant 300 ans. »

Conversion en biodynamie

Engagé dans une série de changements, le Château de Pommard a annoncé son projet de convertir le Clos Marey-Monge en biodynamie. Mise en place en concertation avec Antoine Lepetit de la Bigne, spécialiste en biodynamie, la phase pilote de la conversion a déjà commencé : des essais sont en cours sur deux hectares. Selon Antoine Lepetit de la Bigne, « la biodynamie fera ressortir l’expression et la nature profonde du terroir du Clos Marey-Monge, dans un contexte écologique qui fait sens aujourd’hui ».

« En labourant et en entretenant un sol de qualité, allié à notre savoir-faire technique, nous sommes convaincus que nous parviendrons à nous convertir avec succès à la production en biodynamie au Château de Pommard. »
Le premier millésime biodynamique sera disponible en 2018.
 

Les mots de Emmanuel Sala,

Responsable d’Exploitation du Château de Pommard

« En convertissant sa production à la biodynamie, le Château écrit un nouveau chapitre de l’histoire remarquable du Clos et nous nous réjouissons de produire en biodynamie, d’ici peu, des vins réellement exceptionnels. »

 

 

HISTOIRE DU CHÂTEAU

Le Château de Pommard est composé de deux châteaux, 20 hectares de cépage rouge (100 % Pinot Noir) qui s’étendent sur huit parcelles et cinq terroirs différents.
Il produit trois cuvées : Clos Marey-Monge, Vivant Micault et Simone qui est produite en édition limitée.

1726 : Vivant Micault, secrétaire du roi Louis XV, com­mence la construction du Château.
1855 : Publication de l’ouvrage de Jules Lavalle : « Histoire et statistique de la vigne et des
            grands vins de la Côte d’Or » dans lequel le Clos Marey-Monge est classé Première cuvée.
2007 : Emmanuel Sala est nommé responsable d’exploitation.
2014 : La famille Carabello-Baum devient propriétaire.
2016 : Le Château de Pommard se lance dans la biodynamie.
 

www.chateaudepommard.com