Je m'identifie

Je m'abonne

N°164

Actuellement en Kiosque !

Je m'abonne

Duclot : de l’ombre à la lumière

18/12/2018

La maison Duclot a le charme discret des négoces historiques de la Place bordelaise, reconnue pour son professionnalisme. Depuis son arrivée en 2014, la dynamique Ariane Khaida, sa directrice, déroule son fil pour donner visibilité et lisibilité afin de faire claquer définitivement le nom de la maison comme un étendard auprès d’un plus large public.


Ariane Khaida

Duclot dépend de la holding Videlot, qui appartient à la famille Moueix, propriétaire également de Pétrus. La maison vend trois millions de bouteilles par an et comprend trois branches complémentaires. Une première, chargée de vendre du vin aux particuliers, à travers six magasins : la Cave des Galeries Lafayette, Chateaunet à la Plaine St Denis et à Malakoff, Chai & Bar à Bruxelles, Badie et l’Intendant à Bordeaux et deux sites marchands chateaunet.com et chateauprimeur.com (dédié aux Primeurs). Une deuxième branche a pour rôle de placer du vin auprès d’importateurs et distributeurs étrangers. Et une troisième branche est dédiée à l’ensemble de la restauration : brasseries, bistrots et belles adresses de la cuisine française dont les étoilés. Plus de la moitié des 200 employés de la holding ont pour sacro sainte mission de vendre, une répartition qui en dit long sur la relation de proximité avec les consommateurs et qui se différencie du modèle classique rencontré habituellement chez les négociants. « Notre atout, nos valeurs, c’est la proximité. En complément des bureaux historiques de Bordeaux et Paris, nous avons ouvert un bureau à Nice pour couvrir le Sud-Est et à l’export, après New York et Los Angeles, nous nous sommes installés depuis 2 ans à Hong Kong. Cette proximité, offrir un service toujours plus personnalisé, développer une distribution qualitative pour nos grands vins, c’est notre ADN, » précise Ariane.

Autre ADN de la maison Duclot : son portefeuille de bouteilles, dominé largement par le Bordelais. Même si Duclot vient de racheter en juillet l’agence des domaines ligériens de Philippe Noyé (dont Clos Rougeard, ou Dagueneau), promouvoir le rayonnement des vins de Bordeaux reste son fer de lance. Poids lourd de la distribution des grands crus bordelais, ancré historiquement comme un acteur majeur de la Place de Bordeaux, maîtrisant l’art subtile et complexe de distribuer des Crus Classés, Ariane Khaida aime cependant rappeler le côté prescripteur et dénicheur de son métier : « Nous sommes ravis de détecter les évolutions des propriétés, les nouvelles pépites comme Château Fonplégade et nous accompagnons aussi depuis des années une quinzaine de "petits" domaines à Bordeaux avec qui nous avons établi une relation de confiance. »

En parallèle de cette stratégie de développement et de consolidation, Ariane Khaida mise sur une nouvelle stratégie de communication : il s’agit désormais de sortir de l’ombre et de faire de Duclot une griffe, une signature unique. La structure Duclot s’organise pour devenir visible : Bordeaux Millésimes devient Duclot Export et la structure dédiée à la restauration, Duclot La Vinicole. Mais pour le grand public, le signal, c’est la « Cave du Gourmet » de 450 m² au cœur des Galeries Lafayette, boulevard Haussman qui devient « Duclot La Cave ». « Il s’agit de capitaliser sur notre nom. Nous sommes reconnus par nos pairs, à nous d’étendre cette visibilité auprès du grand public. Notre marque a une vraie légitimité, » affirme Ariane, rompant définitivement avec la discrétion des maisons de négoces bordelaises.

Bénédicte Chapard

 

www.duclot.com