Je m'identifie

Je m'abonne

N°161

Actuellement en Kiosque !

Je m'abonne

Domaine des Lambrays

12/10/2018
une nouvelle page s’ouvre

Ex-directeur des domaines de Louis Latour, Boris Champy a pris les commandes du Domaine des Lambrays l’an dernier. Il a entre les mains l’un des plus beaux terroirs de la Côte de Nuits, le Clos des Lambrays. Un grand cru revenu au sommet de la Bourgogne à force de persévérance.
 

Le Clos des Lambrays poursuit son étonnante saga. Lui que la Bourgogne a vu à l’arrêt au début des années 1980. La famille précédemment propriétaire ne renouvelait même plus les pieds de vignes, et la belle demeure bourgeoise de Morey-Saint-Denis était devenue inhabitable. Impensable aujourd’hui ! Les 8,66 hectares du Clos des Lambrays faisaient davantage office de paradis pour les lapins que de future marque vouée à incarner le luxe à la française. C’était avant que son régisseur, Thierry Brouin, ne le remette sur pied.

Les frères Saier, alors propriétaires entre autres du groupe de distribution Félix Potin, puis l’industriel allemand Günter Freund (acheteur du domaine en 1996) en ont été les propriétaires successifs après 1979. La qualité des vins a décollé dans les années 1990, au moment où les vignes, renouvelées par Thierry Brouin, prenaient de l’âge. C’est donc Boris Champy qui a été désigné pour succéder à Thierry Brouin. Entre temps (en 2014), LVMH, leader mondial du luxe reprenait le domaine*. La feuille de route de Boris Champy ? « Carte blanche pour que le Domaine des Lambrays ait un bel avenir ; l’objectif est que le Clos des Lambrays soit un des grands crus les plus désirés » assure-t-il : « La particularité de LVMH est de disposer de très grandes maisons, Moët et Chandon, Veuve Clicquot, Ruinart, Krug... (Ndlr : on citera aussi volontiers Château Cheval Blanc ou Yquem !). Elles sont restées des entités à part entière. »

Boris Champy

Il a vinifié le millésime 2017 du Clos des Lambrays en duo avec Thierry Brouin. Son objectif prioritaire est de mieux comprendre le terroir. En Bourgogne, un Climat n’est jamais tout-à-fait homogène, même s’il s’agit d’un clos identifié comme tel depuis 1365. Boris Champy a ainsi fait réaliser une étude pédologique et géologique poussée. Elle lui a permis de faire un premier constat très rassurant : « On s’est aperçu que l’on pouvait creuser jusqu’à 60 cm à la pelle sans contrainte, et que les vers de terre sont nombreux », explique-t-il. Le signe que le sol vit bien et n’a pas été tassé. Cette étude va notamment lui permettre d’affiner le découpage des cuvées. Elles seront 7 au total lors de la prochaine récolte. Aussi, une cuvée de Clos des Lambrays d’une parcelle de 1898 va être vinifiée à part.

Pragmatique, rationnel, Boris Champy n’annonce aucune révolution au Clos des Lambrays. Dans les vignes, une certification bio ou biodynamie n’est pas à l’ordre du jour. « Il faut une viticulture écologique mais ne pas oublier la base de l’agronomie. La plante doit être au centre de toutes les attentions du vigneron : sol bien travaillé, taille respectueuse, canopée aérée, petite production de grande qualité, bonne mise en réserve pour le millésime suivant. D’énormes progrès ont été accomplis ces 25 dernières années, toutes les approches qui tendent vers une viticulture sensible sont bonnes, mon mot d’ordre de tous les jours à mon équipe : Il faut aimer la vigne, il faut aimer le vin ».

La vinification en vendanges entières restera, entre autres pratiques, l’approche privilégiée (entre 70 et 100 % sur les derniers millésimes) côté cave. « Elle apporte une petite note épicée mais il faut faire attention de ne pas aller chercher trop les tannins. Le Clos des Lambrays est un terroir fin. Je trouve que la grappe entière lui va très bien ». Nous avons goûté le millésime 2017 sur fût au domaine, avec en comparatif un essai en vendanges égrappées. Le résultat confirme largement ce choix. Pourquoi changer une équipe qui gagne ?

Laurent Gotti

 

* Le domaine est aussi propriétaire de parcelles en Morey-Saint-Denis Premier Cru
  et Morey-Saint-Denis Village (rouge) et de Premiers Crus Puligny-Montrachet
  Les Folatières et Clos du Cailleret (blanc).

 

www.lambrays.com