Je m'identifie

Je m'abonne

N°157

Actuellement en Kiosque !

Je m'abonne

Château La Nerthe

08/12/2016
un domaine avant-gardiste

Château La Nerthe

Producteur de vin depuis le 12e siècle, le Château La Nerthe se situe en plein cœur de la Provence, à quelques arpents de Châteauneuf-du-Pape. Rencontre avec un domaine rempli d’histoire.

Situé dans le sud-est de la France, Château La Nerthe bénéficie d’un microclimat méditerranéen, sur un terroir à la fois caillouteux (plateau de la Crau) et constitué de marnes et sables argileux parsemés de galets. Avec des vignes de 50 ans en moyenne, et même certains plants centenaires, le domaine fait de la phrase « une bouteille par pied de vigne » son étendard, soit 25 à 30 hectolitres au maximum par hectare.

Certifié biologique depuis 1998, le se démarque par la plantation de treize cépages différents, implantés sur l’ensemble des parcelles du domaine. Cette diversité permet l’élaboration de 10 % de vins blancs et 90 % de rouges, tous en AOC Châteauneuf-du-Pape. Aujourd’hui, le domaine propose 5 cuvées phares : Château La Nerthe en blanc et en rouge, Clos de Beauvenir (blanc), Cuvée des Cadettes (rouge) mais aussi La Fine du Château de La Nerthe, une eau-de-vie issue de la distillation du vin de Châteauneuf-du-Pape.

Si le Château La Nerthe est désormais ancré dans le monde actuel, avec une cave de vinification réaménagée et dotée d’équipements modernes, ses murs n’en demeurent pas moins remplis d’histoire. En effet, le Château renferme, dans ses caves creusées dans la roche au 16e siècle, sa réserve privée et une partie des fûts d’élevage en cuves en pierre, datant elles aussi du 16e siècle. La seconde partie de la cave, construite au 18e siècle en croisées d’ogives, renferme quant à elle foudres et fûts d’élevage.

Au-delà des secrets de sa cave, l’histoire du Château La Nerthe commence à s’écrire dans les années 1870, lorsque le vignoble, alors à l’agonie, redéploie ses ailes. A son arrivée Joseph Ducos, le nouveau directeur, comprend la nécessité de greffer la vigne sur des portes greffes résistants au phylloxera et reconstitue le domaine. Avant-gardiste, il teste à La Nerthe dix variétés de cépages dont il détermine le rôle gustatif dans l’assemblage, introduisant ainsi au sein du domaine la notion de multi-encépagement. Pionnier à Châteauneuf-du-Pape, Joseph Ducos met en place la vinification de différents cépages, assurant ainsi un grand succès aux cuvées de La Nerthe. Cité par le Président Lebrun comme « l’âme de la reconstitution viticole », Joseph Ducos, alors maire de Châteauneuf, renomme son village en Châteauneuf-du-Pape.

En 1985, la famille Richard acquiert le Château La Nerthe. Riches de leurs connaissances viticoles acquises tout d’abord dans la restauration, la famille, à travers le contact de la terre, des vignes et des terroirs, a su s’entourer d’hommes qui leur ont transmis passion et savoir-faire. Tout d’abord sous l’égide d’Alain Dugas, puis de Christian Voeux en 2008, c’est Ralph Garcin qui, en décembre 2015, prend la relève avec un unique but : continuer la ligne d’excellence instaurée par ses prédécesseurs.

Sandy Bénard
 

Quelques chiffres

  • 9 siècles d’histoire : depuis le 12e siècle le vignoble de La Nerthe a vu un nombre successif de propriétaires qui ont œuvré à sa réputation
  • 92 ha certifiés en agriculture biologique depuis 1998
  • 13 cépages de l’appellation Châteauneuf-du-Pape
  • 3 domaines détenus par la famille Richard : Château La Nerthe en Châteauneuf-du-Pape, Domaine de la Renjarde en Côtes du Rhône Villages Massif d’Uchaux et Prieuré de Montezargues en appellation Tavel


www.chateaulanerthe.fr