Je m'identifie

Je m'abonne

N°163

Actuellement en Kiosque !

Je m'abonne

Champagne Michel Fagot

17/12/2018
Que la Montagne est belle !

Chez Michel Fagot, le Champagne est une longue tradition familiale. Le domaine de Rilly La Montagne fut fondé par l’arrière-arrière-grand-père d’Olivier Fagot, l’actuel maître des lieux. A partir de 1890, deux générations se sont succédé pour creuser dans la craie la cave voûtée, longue de plusieurs centaines de mètres et qui se situe au deuxième sous-sol.

Paolo Basso et Olivier Fagot

Olivier a repris l’exploitation en 1990. Transmise par son père Michel. Il incarne la cinquième génération et voudrait ancrer ses vins dans la modernité sans renier ses traditions, à l’image du magnifique pressoir traditionnel J. Dollat datant de 1950 qui trône à l’entrée du chai. Il croit au terroir, à des vins à l’identité forte. Il travaille en parcellaire et selon les préceptes de la biodynamie, sans toutefois le revendiquer. Les labels sont contraignants. Une procédure de conversion en bio fut abandonnée en 2009 après une attaque dévastatrice du vignoble par le mildiou.

Les Champagnes Michel Fagot, ce sont 15 hectares répartis en 28 parcelles situées sur la Montagne de Reims, classée Premier Cru, et le Massif de Saint Thierry. Sur les coteaux orientés sud-est, les trois cépages se côtoient. « Un bon vin cela commence par de beaux raisins, et de beaux jus », dit Olivier. Ensuite il faut laisser faire le temps. Les Champagnes reposent trois ans minimum après la prise de mousse, huit ans pour les millésimés. Et il faut trouver le bon assemblage et le bon dosage. Autant de défis, où Olivier reconnaît le besoin de conseils extérieurs. C’est donc avec enthousiasme qu’il accueille Paolo Basso, Meilleur Sommelier du Monde.

La dégustation s’ouvre avec le Blanc de Blancs 1er cru de Rilly La Montagne, dosé à 6,5 g, qui a vieilli sept ans sur lies et laissé au repos pendant un an après son dégorgement.

Le Brut Réserve 1er cru est un assemblage des trois cépages avec 5 ans de vieillissement. Dosé à 8 g, il est plus gourmand, plus rond mais toujours plein de fraîcheur.

Le 2006 Brut 1er cru est un assemblage de 50% de Chardonnay et de 50% de Pinot Noir, qui a passé dix ans à vieillir en cave. C’est un Champagne racé, raffiné et équilibré. Le 1er cru 1999, issu du même assemblage, mais vieilli 16 ans en cave, le surpasse.

La maison Fagot produit aussi une Sélection des Clos, assemblage de 60% de Chardonnay et 40% de Pinot Noir, dosé à 4,5 g et issu de vieilles vignes. C’est le porte-drapeau des sélections parcellaires de la maison. Le millésime 2004 est particulièrement réussi. Paolo Basso lui trouve une « belle bouche » et  un « gros potentiel ».

Chez Michel Fagot les Champagnes sont une promesse qui ne demande qu’à se réaliser.

Gérald Olivier

 

 

Ce qu'en pense Paolo Basso

Brut Premier Cru, Millésimé 2006

Jaune doré intense. Nez assez complexe sur des notes de cacao, de poivre vert, de brioche et d'épices fines. Belle bouche savoureuse avec une belle rondeur, toujours un joli dynamisme et des saveurs qui caractérisent le corps de structure moyenne. Finale longue avec une touche poivrée. Une jolie cuvée qui accompagnera les apéritifs, les plateaux de fruits de mer et les poissons rôtis.

 

Brut Premier Cru, Millésimé 1999

Jaune doré intense. Nez qui nécessite de s’ouvrir d'abord quelques minutes dans le verre. Offre des notes de levures, de fumé. Une belle bouche dense et expressive avec la note de complexité apportée par le vieillissement qui donne un style distingué au vin. Bouche compacte et savoureuse avec un bon équilibre et une finale longue et intense avec une belle rétro-olfaction. Une belle cuvée qui, arrivée à l’apogée, s’exprime avec élégance et grâce. Pour accompagner les plats d’une cuisine de qualité à base de volailles et de poissons, idéalement accompagnée de sauces onctueuses et épicés.

 

fagot.fr