Je m'identifie

Je m'abonne

N°166

Actuellement en Kiosque !

Je m'abonne

Champagne Esterlin

13/01/2019
L’Eclat de l’atypique

Frank Lesterlin est arrivé à la tête de la maison Esterlin voici dix-huit mois, après un passage par Louis Jadot en Bourgogne, et de belles années chez Laurent-Perrier et Duval-Leroy. Pour SommelierS International, il explique les raisons de son choix.
 

Frank Lesterlin

 

Entretien avec Frank Lesterlin,

Directeur Général des champagnes Esterlin

 

Pourriez-vous nous présenter les champagnes Esterlin ?
Esterlin est une maison atypique, avec un formidable potentiel pour qui aime les champagnes identitaires. Nous sommes une coopérative dont le vignoble couvre 110 ha, sur les coteaux sud d’Epernay, en Vallée de la Marne et dans le Sézannais. Nous exploitons aussi 11 ha en propriété, certifiés HVE et VDC. Il y a là de quoi faire de grands assemblages.

Les certifications HVE et VDC sont-elles un pas vers le bio ?
Nous menons cette réflexion depuis plusieurs années et la route est tracée. Au sein de la maison nous sensibilisons aussi bien nos collaborateurs que nos adhérents pour une viticulture durable à défaut d’être strictement « bio ».


Pourquoi dites-vous Maison « atypique  » ?
Trois originalités nous distinguent. Un, la vivacité de nos vins, c’est-à-dire l’absence de fermentation malo-lactique. Le consommateur d’aujourd’hui recherche la fraîcheur. On le voit avec des dosages à la baisse. Deux, nos vins de réserve sont conservés dans une « solera champenoise » commencée en 1972. La solera est une réserve perpétuelle où les vins de l’année sont mélangés aux vins anciens. Cela donne des notes aromatiques légèrement oxydatives et originales. Trois, nous avons fait le choix de longs vieillissements, quatre ans après tirage plus un an après dégorgement pour notre Brut Eclat qui est la cuvée emblématique. Nos champagnes sont des champagnes de gastronomie tout autant que d’épicuriens.


Avez-vous une cuvée coup de cœur ?
La cuvée Cléo ! Celle que Paolo Basso a mise en avant lorsqu’il a dégusté nos vins. C’est un Blanc de Blancs 2010 dont 50 % des vins de réserve ont été élevés en fût. Une rondeur et une classe exceptionnelle.

Propos recueillis par Gerald Olivier

 

www.champagne-esterlin.com