Je m'identifie

Je m'abonne

N°157

Actuellement en Kiosque !

Je m'abonne

Bolero & Co

13/12/2016
La devise des templiers : « Primus Inter Pares »

Les paysages de la Géorgie sont très variés. Elle a ses montagnes, ses forêts, sa mer, ses plages, ses pistes de ski, et surtout un patrimoine culturel : les plus anciennes églises du monde, les chants polyphoniques, les danses typiques traditionnelles dans chaque région. Mais avant tout, la Géorgie respire le vin.

 

Bolero & Co

C’est son plus grand capital puisque qu’elle a été reconnue « berceau du vin ». Les chercheurs ont en effet trouvé au Sud des pépins de raisins qui, selon la méthode du carbone 14, datent de 6 à 8 000 ans avant J.C. et appartiennent à l’espèce vitis vinifera var. sativa destinée à faire du vin. Des récipients à vin connus sous le nom de kvevris ou jarres à vin ont également été retrouvés.

Parmi les 4 000 variétés de raisins existantes dans le monde, 500 sont cultivées en Géorgie. La région la plus viticole, où se trouve le plus grand nombre de variétés de raisin, est la Kakhétie à l’Est d’où provient la plus grande partie des vins géorgiens.

En Kakhétie vous trouverez la route des vins pour visiter les vignobles, les caves, rencontrer les vignerons, déguster leurs vinifications et découvrir la gastronomie unique et variée de la Géorgie. C’est sur cette route que vous trouverez la cave Gruzvimprom qui est devenue récemment la propriété du groupe BOLERO & CO. Cette jeune société prospère, fondée en 2012, avait loué cette cave à ses débuts avant d’en devenir propriétaire.

Grâce au professionnalisme des spécialistes dont BOLERO & CO a su s’entourer, cette jeune entreprise a pris son envol très vite en élaborant une gamme variée de brandies et des vins de haute qualité. En parallèle, la société a gagné à plusieurs reprises les appels d’offres concernant l’achat de distillats de vin mis en vente par l’Etat géorgien.
 

Vakhtan Karichashvili avec le 1er ministre géorgien Giorgi Kvirikashvili.

En 2015, BOLERO & CO a remporté la vente aux enchères de l’usine d’état Gruzvimprom. Celle-ci était en assez bon état mais avait besoin d’être modernisée, des investissements supplémentaires ont donc été décidés, BOLERO & Co pensait déjà au futur.

La cave possède 230 ha de vignes déjà existantes et 70 ha nouvellement plantés, principalement en cépage Saperavi (plus sur la micro zone Kindzmarauli) pour le rouge et Rkatsiteli pour le blanc.

La cave a une grande capacité d’élaboration de vin en kvevris (jarres). Après quelques travaux de restauration, les kvevris seront utilisés pour la production du vin en utilisant des technologies propres aux Géorgiens. Aujourd’hui les vins élaborés en kvevris gagnent en notoriété dans le monde, ils ont même leur propre salon professionnel. Ces vins ne peuvent être confondus avec aucun autre.

Après plusieurs mois de travaux de reconstruction et de renouvellement des équipements, la cave a été inaugurée le 1er juin de cette année. De nombreux invités sont venus de Russie, du Kirghizstan, d’Azerbaïdjan, de France,… et surtout le Premier Ministre de Géorgie M. Giorgi Kvirikashvili qui a évoqué dans son discours officiel l’importance du transfert d’une grande entreprise du secteur viticole sous contrôle d’état vers le secteur privé. L’aspect des exportations a été abordé, et il est a noté que si la Russie reste le plus grand marché pour les Géorgiens, l’Europe occidentale se développe avec un grand succès. En réponse, le directeur de la cave, Giorgi Mchedlishvili a souligné qu’avant l’achat de cette cave, ils avaient exporté environ 900 000 hl d’alcool pur au cours des 3 dernières années. Il a également souligné le succès du lancement de nouvelles marques, l’utilisation des nouvelles technologies et la création d’emplois supplémentaires.

 

La cave en kvevri

Dans le cadre de cette inauguration officielle, BOLERO & CO a signé un mémorandum de coopération avec la société française la Distillerie Tessendier et fils, une coopération à long terme portant sur l’échange d’expériences et de technologies, le développement des marchés, etc. La cérémonie a été suivie d’une grande fête géorgienne dans les jardins de la cave, avec des chants polyphoniques et des danses géorgiennes. Les invités ont pu déguster les vins de BOLERO & CO déjà connus sur le marché : « Bouquet de Kakhétie », « David Iverieli », « Talavari », « Betaneli », « Great Mouravie », l’excellent vin « Usakhelauri », un vin unique dont le nom signifie en Géorgien « sans nom » ainsi que du vin issu d’Ojaleshi (un cépage local) et du khvanchkara, un vin doux, tout en appréciant la gastronomie géorgienne.

BOLERO & CO a de très grandes ambitions qu’elle réalisera grâce à son savoir-faire et son équipe de professionnels. Pour cette jeune entreprise, le vin, le terroir, la vigne sont nécessaires mais le plus important sont les hommes qui s’investissent dans la création du vin, leur amour pour ce métier et leur âme viticole.

Nous n’avons pas fini d’entendre parler de BOLERO & CO, un avenir prometteur les attend et ils méritent leur place parmi les grands du monde viticole.

Pascale Tétot

 

bolero.ge