Je m'identifie

Je m'abonne

N°157

Actuellement en Kiosque !

Je m'abonne

L’histoire des péninsules jumelles

01/12/2016

Une de mes façons préférées de découvrir une région viticole est d’enchaîner les visites de vignobles et de caves sur un événement déjà existant. J’ai eu cette occasion au cours de la réunion annuelle pour la promotion du vin du Michigan organisée par la Route des vins de la Péninsule de Leelanau (la LPWT).
 

Tony Ciccone et Paula sa fille avec David Furer

Ayant fait le tour du Lac Michigan en moto en 1996 lorsque je vivais à Chicago, j’avais gardé de beaux souvenirs des bois, des prairies du Michigan, ainsi que des fermes où l’on pouvait trouver des cerisaies et de rares vignobles. A cette époque, il y avait un intérêt naissant pour la culture de la cerise à des fins de distillation alors que la production de raisins vitis vinifera de qualité en était à ses balbutiements dans cet état des USA où l’on était habitué à cultiver des vignes hybrides. A l’instar de nombreuses régions viticoles florissantes aux US et ailleurs, le changement climatique, l’inspiration individuelle, la recherche partagée et une meilleure technologie ont stimulé la production de grands vins dans de nouveaux lieux.

La seconde Région Viticole Américaine [AVA : American Viticultural Area] du Michigan est la Péninsule de Leelanau (LP) datant de 1982 alors que l’AVA voisine, Old Mission Peninsula (OMP), fut établie en 1987. Les 34 domaines situés dans les AVA jumelles à une altitude de 180 à 360 m bénéficient d’une surprenante variété de sols composés de moraine glaciaire avec des variations striées – des argiles de diverses couleurs – de la silice, du terreau sableux, des graves et des alternances de granit et de calcaire. Avec près de 2 600 heures d’ensoleillement en moyenne, plus de soleil en juillet – mois critique pour le mûrissement – que dans les régions viticoles plus au sud, des baisses de températures diurnes jusqu’à -1°C, et sa bande de terre relativement étroite flanquée de deux grands lacs contribuent à créer une aire unique propice – quand elle n’est pas sujette aux caprices de la météo – à la production d’une pléthore de blancs de climat froid et parfois de vins rouges.

La plus grande ville de la région, Traverse City, est une destination pour gourmets où le célèbre chef Mario Batali fait sa saison d’été. Mark Farner et Bob Seger, des rockeurs nés dans le Michigan, ont une résidence dans ce vieux lieu de villégiature estival, alors que le célèbre documentariste oscarisé Michael Moore y réside non seulement toute l’année mais a aussi contribué au développement du festival du film qui se tient chaque année dans la ville. Le dîner à la Trattoria Stella avec la directrice de la LPWT Lorri Hathaway et Lee Lutes, vigneron et membre de la direction de Black Star Farms, a consisté en un assortiment d’abats de porc, d’agneau et de bœuf (très inhabituel aux USA !) accompagné d’un très aromatique Brengman Brothers Gewurztraminer. « Ici nous chantons les louanges des variations de millésimes. Dans les meilleures années, vous noterez de bien plus grandes différences que sur la Côte Ouest des Etats-Unis », explique Lee Lutes. « Pour certains amateurs de vin, c’est problématique, mais j’aime à penser que la diversité fait partie du plaisir du vin. » Plus tard, la dégustation de vins de Black Star Farms a dévoilé de beaux exemples dans la marque Arcturos : un Pinot Gris qui a subi bâtonnage et macération pelliculaire prolongée ; un Riesling demi-sec équilibré au bon potentiel de vieillissement, un Chardonnay élevé en cuve qui a subi plusieurs bâtonnages.

Connus depuis leurs débuts en 2007 pour leurs Rieslings pleins de vivacité, leur Chardonnay délicat et le Gewurztraminer cité plus haut, Ed et Rob Brengman ont lancé en août dernier une marque de vins fortifiés (une première dans le Michigan) appelée Piccolo Dito, un hommage à la langue de terre sur laquelle repose le vignoble de la cave à Traverse City. Un Amaro, un Mistela et un Vermouth doux sont fabriqués par le vinificateur Nathaniel Rose à base de vins et de spiritueux provenant exclusivement du Michigan, les herbes utilisées dans l’Amaro et le Vermouth étant récoltées dans le Michigan et ailleurs. Rejoints par le Master Sommelier Brett Davis du Kentucky, Ed et Rob Brengman et Nathaniel Rose sont sur le point d’ouvrir un bar à vin-boutique dans la deuxième ville du Michigan, Grand Rapids.

Le second plus grand producteur de vins au Michigan est Leelanau Wine Cellars qui cultive un peu plus de 48 hectares mais qui achète également du raisin dans tout l’état. « Lorsque dans une région viticole il y a plus d’acheteurs que de vendeurs, il y en aura toujours un qui sera prêt à mettre un dollar de plus », explique le propriétaire Bob Jacobson. Son Sauvignon Blanc provenant d’une parcelle appartenant à sa famille est vif, expressif du cépage et extrêmement rafraîchissant – même par une fin d’après-midi d’avril étonnamment frisquette pour la saison.
 

Camilla Medel-Mayer of the LPVA.

Mais les péninsules jumelles de Leelanau and Old Mission ne sont pas exclusivement dédiées à la production de vins tranquilles. Le meilleur vigneron de l’état est sans doute Larry Mawby, un fidèle partisan du vin effervescent. Ses meilleurs vins, parmi lesquels la méthode traditionnelle Mille, un 100 % Chardonnay, portent l’étiquette L. Mawby, alors que la gamme M. Lawrence comprend la cuvée rosé Sex, un flacon qui lui attire les foudres du gouvernement américain tout autant que les éloges de l’écrivain du vin Tom Stevenson.

Les Pinot Noirs de Bel Lago dans le Leelanau et du Château Chantal dans le Old Mission offrent toute la diversité d’arômes et de styles que cette latitude septentrionale permet. Celui de Bel Lago est profond, avec de la mâche, comme il sied à ce clone de Dijon. Par contraste, le Pinot Noir du Château Chantal se caractérise par son élégance et sa tenue. Une version rosée produite par le nouveau venu Verterra est la meilleure du Michigan, avec un excellent second vin, un Cabernet Franc rosé. Ce nouveau domaine produit également des Pinots Blancs et des Rieslings savoureux alors que, comme d’autres domaines dans les péninsules jumelles, il a du mal à produire un Cabernet Franc rouge cohérent de classe internationale.

On trouve aussi des propositions plus excentriques. Le susdit Lee Lutes travaille le Grüner Veltliner à l’instar de ses voisins dans le Leelanau, Shady Lane et le Château Fontaine. Bel Lago a des Auxerrois et des assemblages de Marsanne/Roussanne étonnamment riches et équilibrés; alors que le vin phare de Ciccone Vineyard & Winery, dirigé par Tony, le père, et sa fille Paula (qui reçoivent parfois la visite d’un célèbre membre de la famille, Madonna) est un Dolcetto issu de l’unique vignoble du Michigan planté en Piemontese noir.

David Furer