Je m'identifie

Je m'abonne

N°159

Actuellement en Kiosque !

Je m'abonne

Les incendies dévastateurs en Californie

19/12/2017

Les incendies dévastateurs d'octobre sur la côte nord de la Californie ont causé la mort de 40 personnes, la destruction de milliers de maisons et d'entreprises, et ont laissé les paysages et vignobles mondialement connus meurtris.

 

Le feu Atlas a touché l'est de la Napa Valley et l'ouest du comté de Solano ; l'ouest de la Napa Valley et le côté est des villes de Sonoma et Santa Rosa ont été ravagés par le feu Nuns, et l'ouest des villes de Calistoga et au nord de Santa Rosa par le feu Tubbs.

Aaron Pott

Le célèbre consultant vignes et vin Aaron Pott, également propriétaire avec sa femme Claire de la marque Pott Wine dans la région de production Mount Veeder, a connu une belle frayeur. « Ça a brûlé tout autour du vignoble de Stagecoach mais ce dernier a été relativement épargné », confirme-t-il au sujet d'un de ses clients. « Nous avions tout rentré. Il y a deux vignobles que nous n'avions pas vendangés après le feu mais ils n'ont pas été touchés par la fumée ».

Maria Helm Sinskey des vignobles Robert Sinskey à Carneros a été un peu plus éprouvée car le vignoble tout autour du domaine de son mari a été brûlé à 80 %. « Nous avons perdu une maison sur la propriété à côté de chez nous et tous les bâtiments extérieurs. Mis à part ça la cave n'a subi que des dommages mineurs. »

Malgré l'étendue des incendies, la filière du vin de la Napa Valley ne semble pas souffrir de pertes aussi étendues qu'on le craignait initialement. Parmi 330 de ses membres répondant à son enquête, l'Association des vignerons de Napa Valley rapporte que 47 d'entre eux ont subi des pertes directes liées au feu avec certains d'entre eux supportant de grosses pertes matérielles ; les feux ont d'abord dévasté les coteaux boisés, laissant le fond de la Napa bien délimité par la Route 69 et la Silverado Trail pas ou peu touché.

Maria Helm Sinskey

Compliquant les choses, les feux ont démarré à la fin de la saison des vendanges en Californie du Nord où 90 % des raisins étaient cueillis au 8 octobre, début de la catastrophe. Les raisins restés sur pied étaient surtout des rouges, et précisément le précieux Cabernet Sauvignon dans la vallée de Napa et dans le comté de Sonoma. Malgré les feux encore actifs pouvant mettre en danger les travailleurs, les domaines qui pouvaient accéder en toute sécurité à leur vignoble ont pu continuer de vendanger dans les temps. Les circonstances entourant ces feux et leur effet ultérieur sur les raisins restés sur pieds sont sans précédent et pas encore complètement connus. Les vignerons ont rapidement inspecté les raisins ramassés pendant cette période et ont procédé à des tests en laboratoire pour mesurer le niveau de fumée dans les jus et les vins en élevage.

A cause de ce désastre ajouté à la sécheresse qui a précédé, les volumes attendus en 2017 en Californie seront probablement plus bas que la moyenne, des premières estimations projettent des pénuries comparables aux années ayant été affectées par des conditions de travail similaires.

David Furer