Je m'identifie

Je m'abonne

N°161

Actuellement en Kiosque !

Je m'abonne

Gaggenau Sommelier Award

18/09/2018
Mikael Grou candidat français

Adrien Cascio, Mikael Grou, Quentin Vauléon, Alexandre Morin et Yohan Nguyen avaient été invités à la première édition de cette sélection française.

Pour la première fois depuis la création de ce concours international une sélection était organisée afin de désigner le représentant tricolore.

Les concours, Mikael Grou les connaît sur le bout des doigts. Depuis sa participation à la finale du trophée Chapoutier du Meilleur élève sommelier en vins de France jusqu'à cette sélection française du Gaggenau Sommelier Award disputée début septembre, dix ans se sont écoulés. Et d'autres finales il a disputées (Meilleur jeune sommelier de France, Meilleur sommelier de France). Il a aussi remporté un titre de Meilleur jeune sommelier d'Australie puis la médaille d'argent de la finale internationale du concours de la Chaîne des rôtisseurs toujours pour ce pays en 2017...

Mikael Grou rejoindra Pékin pour la finale internationale à la mi-octobre.

Mais à la mi-octobre, c'est bien sous les couleurs de la France qu'il sera opposé à Kai Wen Lu (Chine), Joakim Hansi Blackadder (Afrique du Sud), Emma Ziemann (Suède), Davide Del Lago (Suisse) et Zareh Mesrobyan (Royaume-Uni) dans le cadre de la troisième édition du Gaggenau Sommelier Award. Une épreuve ouverte pour la première fois à un sommelier français.

Et pour sélectionner le meilleur représentant possible, Gaggenau France avait demandé à Serge Dubs, Meilleur sommelier du monde 1989, d'apporter son expertise, de solliciter l'appui d'Antoine Woerlé, spécialiste s'il en est dans l'organisation d'ateliers de concours, et d'amis sommeliers pour constituer le jury.

Adrien Cascio (restaurant Lalique - Château Lafaurie-Peyraguey à Bommes), Mikael Grou (Restaurant Alain Ducasse at the Dorchester à Londres), Alexandre Morin (sommelier consultant à Bordeaux), Yohan Nguyen (Vinissimo à Luxembourg) et Quentin Vauléon (restaurant Favre d'Anne à Angers) ont donc été invités à en découdre tout au long d'une matinée. Connaissances générales, maîtrise des gestes techniques du service et expertise en matière de dégustation ont permis d'établir une hiérarchie. Et donc de faire de Mikael Grou le représentant tricolore qui prendra la direction de Pékin où se disputera la finale internationale.

Texte et photos Jean Bernard