Je m'identifie

Je m'abonne

N°157

Actuellement en Kiosque !

Je m'abonne

Champagne Michel Gonet

04/16
La Fée Sophie réenchante les lieux et les vins

Vignerons depuis 1802, les Gonet sont aujourd’hui une grande famille de la Champagne. Leur patronyme d’origine lyonnaise, «les gones» (surnom donné aux enfants qui poussaient les chariots dans les soieries), signifie les fées. A la 7ème génération, Sophie, en charge de l’exploitation champenoise, associée à ses deux frères, a réenchanté le siège d’Avize.

«Beaucoup de filles sont des fées qui s’ignorent, elles ne savent pas qu’elles sont magiques», écrivait Didier Van Cauwelaert. Sophie Signolle née Gonet avec sa grande natte blonde et sa silhouette sylphide en fait partie. Elle vénère ses arrière-grands parents qui ont élevé son père, ses grands-parents qui ont eu 5 enfants et douze petits-enfants, tous travaillent dans le Champagne; elle admire son père Michel qui fut le premier à vendre du Champagne à son nom à l’export, qui lui a légué, ainsi qu’à ses deux frères, de belles propriétés tant en Bordelais qu’en Cham­pagne.

Leur domaine champenois, un conte de fée

Il s’étale sur 36 ha, pour la plupart en Grand Cru, que Sophie revendique! Planté à 80% en Chardonnay, il est situé principalement en Côte des Blancs sur les communes d’Oger, du Mesnil-sur-Oger, mais aussi en Coteaux du Sézannais à Vindey, et enfin en Coteaux de Montgueux; et à 20% en Pinot Noir à Fravaux, sur les Coteaux de Bar-sur-Aube. Elle attribue au Chardonnay toutes les qualités, «il offre une grande palette aromatique, une générosité rare, une longueur en bouche, une maturité inégalée et ne com­porte aucune acidité». Plusieurs de ses parcelles épousant un coteau, elle rêve de trouver une culture complémentaire à la vigne à implanter dans l’inter-rang pour que les racines de cette dernière labourent naturellement le pied des ceps. Du domaine des songes à la réalité il n’y a qu’un pas que la fée Sophie va arriver à franchir très prochainement.

«La bonne grâce est le vrai don des fées; sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout», écrivait Charles Perrault. Pour rationnaliser, assainir et élever sa production, Sophie a entrepris la restauration de l’unité de production. Elle a refait l’isolation de la cave et des sols pour supprimer les infiltrations d’eau, a recyclé l’eau, a séparé les parties sèches (telles le pressurage, le dégorgement, l’habillage, les caves de stockage) des parties humides. Elle a réa­ménagé la cuverie avec des petits volumes propices à ses cuvées parcellaires. Pour donner à cette unité de produc­tion un aspect magique, elle a descendu d’un demi-étage ses pressoirs, a installé sa cuverie gravitaire en dessous et ses caves au 2ème sous-sol. Le rez-de-chaussée va être aména­gé en open space avec fenêtres ouvertes sur les vignes, elle y organisera là des évènements de ses doigts de fée.

Des Champagnes pour tous les instants

Côté vins, c’est une femme de cœur et de convictions. «J’ai d’excellents terroirs et je multiplie à la vente les cuvées mono-terroir. J’aime le pur Mesnil-sur-Oger, le pur Mont­gueux, le pur Vindey… Les assemblages d’années se fai­saient hier pour gagner en régularité, les années s’améliorant climatiquement, on n’a plus besoin de mélanger les années. En revanche je millésime toute ma production (environ 300000 bouteilles) et le moins bon millésime devient le brut non millésimé. Avec 4 ans de vieillissement, je présente des vins de caractère à forte personnalité commune mais aux traits de saveurs différents. Le Champagne Michel Gonet propose à la carte des Champagnes pour chaque moment. «Mon rosé est frivole élaboré avec des Pinots Noirs flatteurs, à déguster avec des copains; le Blanc de Blancs Grand Cru 2009 composé d’Oger et Mesnil-sur-Oger plutôt à l’apéritif avec des professionnels, ce vin s’est couvert d’or dans les concours; idem pour la Cuvée Authentique 2004 Blanc de Blancs mono Grand Cru du Mesnil-sur-Oger habillée à l’ancienne avec ficelle de chanvre et cachet de cire, ses arômes vous transportent au 7ème ciel». Elle a un vrai coup de cœur pour les vins sans sucre ajouté qui exhalent des senteurs de raisin frais. Depuis 2009, Sophie ne fait plus la fermentation malolactique sur ses vins, gagnant ainsi en finesse, en élégance, en féminité… Un travail de fée!

Une fée artiste

Sophie a aussi des qualités artistiques indéniables. Pour rendre inoubliable sa cuvée prestige, elle recouvre le corps de la bouteille de fleurs des champs peintes d’après nature! Elle vient aussi de clarifier, moderniser et personnaliser son habillage avec monogramme et signature, et a créé un packaging élégant. Sophie veille aussi sur la Maison de récep­tion et dégustation ouverte au public avenue de Champagne qu’elle juge un «formidable outil de promotion»!

Que de pouvoirs magiques, que de dons! Son royaume ne se limite pas à son exploitation. Elle occupe bien d’autres fonctions autour de sa profession. Elle est membre de la commission de communication du CIVC, est élue au conseil départemental pour le Canton 2 d’Epernay, représente le syndicat de la propriété rurale de la Marne, est membre du conseil d’administration de la MSA de Champagne Ardenne, préside la Commission des viticultrices au Syndicat Général des vignerons et œuvre avec bienveillance dans toutes ces structures. Avec toutes ses qualités merveilleuses et ses vins délicieux, Sophie, radieuse, enchante la vie de tous ceux qui l’approchent!

Marie-Caroline Bourrellis

 

— www.gonet.fr —