Je m'identifie

Je m'abonne

N°163

Actuellement en Kiosque !

Je m'abonne

CAFA Formation : Ecole Internationale en Vins et Spiritueux

12/15
Une formation de haut niveau et un rayonnement international

Quel meilleur endroit que Bordeaux, capitale du vin, et le quai des Chartrons, centre historique du négoce, pour installer une école de sommellerie? CAFA Formation a créé l'Ecole Internationale en Vins et Spiritueux en 1986 pour former des professionnels hautement qualifiés pour le conseil et le service du vin. L'initiative découle du constat qu'à l'époque, il n'y avait pas suffisamment d'offre de formation. Et l'arrivée de Franck Chaussé, œnologue et directeur pédagogique, a impulsé la création de la formation «Conseiller en Sommellerie». S'étoffant petit à petit de professionnels chevronnés et passionnés, l'équipe pédagogique encadre aujourd'hui une centaine d'étudiants.

Paolo Basso et Franck Chaussé

Ces derniers arrivent du monde entier, avec une forte proportion d'Asiatiques. Patrick Portier confirme que «le marché chinois est passé du marché de cadeau vers un marché de consommation» et manque de professionnels du vin. Et le nombre d'étudiants japonais est en progression. Ce qui attire les stagiaires étrangers est bien sûr l'aura des vins français, de Bordeaux notamment, et la culture de la dégustation et du service qui les accompagne, bien que la formation aborde les vins du monde entier.

La formation «Conseiller en Sommelier» se déroule sur une année – deux pour les étudiants étrangers devant se perfectionner en français – et conduit à l'obtention d'un diplôme reconnu par l'Etat. La même filière permet de se présenter à la Mention Complémentaire en Sommellerie au Lycée Hôtelier de Talence pour les étudiants ayant les pré-requis.

Le succès de la formation en France a mené CAFA à s'ex­porter, et spécialement grâce aux anciens élèves exerçant à l'étranger. L'établissement a ouvert un centre à Puerto Rico, en Chine et en 2015 en Corée. Les cours sont dispensés par des professeurs diplômés de CAFA, selon le même pro­gram­me qu'en France.

La qualité de la formation tient particulièrement à l'excellence des travaux pratiques et des intervenants: visite dans les châteaux de la région, participation aux événements marquants du monde du vin comme les Primeurs à Bordeaux, conférence de sommeliers, comme Bertrand Bijasson, président des sommeliers de Bordeaux-Aquitaine, partenariat avec des grands do­­­mai­nes, comme Ceretto en Italie...

En avril 2015, le centre a invité Paolo Basso, Meilleur Sommelier du Monde, pour une masterclass autour d'une dégustation à l'aveugle devant une trentaine d'étudiants chanceux. L'objectif était de montrer le travail nécessaire pour atteindre un niveau international, et pour les plus talentueux, le titre de Meilleur Sommelier de France, d'Europe ou du Monde. Paolo Basso a illustré son intervention avec une vidéo de son parcours au con­cours mondial. Les étudiants ont compris l'importance des connaissances, mais surtout d'une bonne pratique de la profession.

Car au-delà de l'image d'excellence de l'école, l'établissement s'attache surtout à transmettre un savoir concret et pratique. Et à éveiller chez les étudiants curiosité et passion. Le but étant de former avant tout des professionnels pragmatiques, attentifs aux besoins du client, à une bonne gestion des achats, en cohérence avec le marché.

Sylvia van der Velden

 

— cafa-formations.com — — www.cafawine.com —