Je m'identifie

Je m'abonne

N°157

Actuellement en Kiosque !

Je m'abonne

Finale du 9e Troph?e Mumm

09/11
Concours
Concours Paris


Finale du 9e Trophée Mumm

La finale organisée à Clermont-Ferrand réunissait huit candidats. Les Parisiens Stéphane Ginouves (Le Fouquet’s) et Maxime Hoerth (Four Seasons Georges V) sont entrés dans l’histoire de leur métier.


Le Trophée Mumm, lancé en 2003 par la société G-H Mumm et le Ministère de l’Education Nationale, était très attendu le 28 mars dernier par de jeunes talents des établissements scolaires qui se destinent aux professions du Bar ou de la Sommellerie pour devenir les meilleurs ambassadeurs du champagne, du vin et des spiritueux. Cette 9e édition était fixée dans les murs de la maison Mumm où César Giron, PDG de Pernod SA, Michel Letter, DG de la maison Mumm, Anne-Marie Perret et Richard Demoulin, les créateurs et organisateurs du concours, accueillaient candidats et professeurs.

«Seulement le meilleur!» affirmait Georges-Hermann Von Mumm, le fondateur en 1827 à Reims de cette maison de champagne prônant audace, authenticité, ténacité et passion. Près de deux siècles plus tard, s’épanouissant dans le giron du groupe Pernod-Ricard, la Maison G-H Mumm perpétue cette devise. Elle la fait partager aux sommeliers et barmen à l’avenir prometteur qui sauront mettre en valeur les produits issus d’un savoir-faire et d’une tradition. Le Champagne G-H Mumm a ouvert aux élèves des lycées hôteliers ses formations Mumm Master Program créées en 1996. Ce séminaire leur offre une expérience enrichissante avec un approfondissement de leurs connaissances sur le Champagne et un travail sur les accords avec les mets.
«Seulement le meilleur!» affirmait Georges-Hermann Von Mumm, le fondateur en 1827 à Reims de cette maison de champagne prônant audace, authenticité, ténacité et passion. Près de deux siècles plus tard, s’épanouissant dans le giron du groupe Pernod-Ricard, la Maison G-H Mumm perpétue cette devise.

Elle la fait partager aux sommeliers et barmen à l’avenir prometteur qui sauront mettre en valeur les produits issus d’un savoir-faire et d’une tradition. Le Champagne G-H Mumm a ouvert aux élèves des lycées hôteliers ses formations Mumm Master Program créées en 1996. Ce séminaire leur offre une expérience enrichissante avec un approfondissement de leurs connaissances sur le Champagne et un travail sur les accords avec les mets.
Comme lors des 8 sessions précédentes, les candidats au Trophée Mumm 2011 ont d’abord passé une épreuve écrite. Parmi les 28 élèves des Mentions Complémentaires Sommellerie & Bar réunis le 17 janvier dernier pour les épreuves éliminatoires qui avaient lieu simultanément dans les Clubs Pernod de France, il ne restait que douze candidats le 28 mars en finale de ce concours prestigieux: 6 en Sommellerie et 6 en Bar. Ils ont surmonté avec motivation, selon la catégorie disputée, des dégustations à l’aveugle, le débouchage et le service d’une bouteille de champagne ou encore des épreuves sur l’élaboration, la présentation et le service d’un cocktail à base de champagne associé à un produit de la société Pernod, ainsi que - pour la catégorie Bar - la présentation d’un support de vente créé pour promouvoir un cocktail…

Un jury d’experts les a départagés. Des parrains de renom tels le journaliste et critique gastronomique Jean-Luc Petitrenaud, le Président de l’Association des Barmen de France Guy Musart, le Président de l’Union de la Sommellerie Française Michel Hermet ou encore le Meilleur Sommelier du Monde 1992 Philippe Faure-Brac, sont venus remettre leurs prix aux vainqueurs.
Honneur à une demoiselle, Johanna Messere, du lycée d’Illkirch, qui a remporté le 9e Trophée Mumm Catégorie Sommellerie.
Elle était soutenue par son professeur Antoine Woerlé. Thibault Murat, du Lycée d’Eragny-sur-Oise, suivi par son professeur Aurélie Chevais, a gagné le 9e Trophée Mumm Catégorie Bar. La cérémonie s’est achevée dans le caveau Mumm par un dîner d’exception préparé et servi avec panache par les élèves du Lycée Hôtelier de Bazeilles.
Sarah Canong